Vos images sont-elles optimisées pour le SEO ?

Lorsque vous rédigez un article pour votre site ou votre blog, certains codes sont à respecter pour rendre sa lecture plus agréable. Il est important de travailler les titres et sous-titres, de construire l’article sous forme de points clés (qui permettent au lecteur de connaître très rapidement le contenu de l’article) ou encore d’y insérer des images captivantes. 

En ajoutant des images pertinentes dans vos articles, vous captez l’attention de votre lecteur et vous rendez votre article plus agréable à lire. Un autre bénéfice de la présence d’images dans un site ou un article est qu’elles peuvent avoir un effet sur votre référencement naturel. Lorsqu’elles sont optimisées, les images peuvent vous rapporter du trafic organique grâce aux moteurs de recherche d’images. Quelques conseils sont proposés par Search Engine Watch pour vous aider à optimiser votre images pour le SEO.

Le choix de l’image

Pensez à insérer une image en lien avec le contenu de votre article. Cela peut paraître évident, mais un article qui présente une image tout à fait hors sujet pourra perturber votre lecteur.

Vos images doivent donc être pertinentes, de bonne qualité, de bonne résolution et de bonne taille.

Aussi, évitez de payer pour des photos proposées par les banques d’images en ligne. Ces photos manquent de naturel, sont utilisées et réutilisées, et ne sont pas toujours très intéressantes. Au lieu de payer pour ces photos, engagez plutôt un photographe qui vous proposera des clichés uniques et authentiques.

Enfin, n’hésitez pas à créer vos propres visuels, designs et graphiques.

Les ressources gratuites

Certains logiciels vous proposent des images gratuites, ou sous certaines conditions.

Dans Google Images, vous pouvez par exemple sélectionner le critère « Réutilisation autorisée » dans votre recherche. Vous aurez alors accès à des images que vous pouvez utiliser librement. Ces images ne sont pas toujours extraordinaires, mais vous pouvez trouver des choses intéressantes (et plus rarement utilisées).

Google Images Copyright

Vous pouvez également trouver votre bonheur sur des logiciels tels que Flickr qui propose des images sous différents types de licences, ou encore Unsplash qui demande uniquement de faire référence à l’auteur de la photographie.

L’optimisation de l’image

Maintenant que vous avez trouvé ou réalisé votre image, vous êtes prêt à la télécharger sur votre site. Pensez cependant à quelques détails.

La taille de l’image

Des images trop lourdes vont rendre votre site très lent, ce qui a des effets négatifs au niveau de l’expérience de l’utilisateur, et de votre positionnement dans les moteurs de recherche.

Il est donc très important et facile de les redimensionner pour rendre votre site plus rapide et agréable.

Le nom de l’image

Avant de télécharger votre image, donnez-lui un nom précis et pertinent. Cela ne favorisera pas forcément votre référencement, mais vous aidera à vous y retrouver dans toutes vos images.

L’attribut Alt de l’image

L’indication qui améliorera votre référencement est l’attribut Alt. C’est cette balise qui renseigne Google sur l’objet et le contenu de l’image. Cette indication doit donc être claire, précise et significative.

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour optimiser au mieux les images présentes sur votre site. Pour découvrir d’autres astuces et stratégies pour améliorer votre visibilité générale en Belgique, en France, au Luxembourg ou en Suisse, n’hésitez pas à nous contacter. Nous pourrons trouver ensemble les solutions les plus efficaces pour votre site et votre entreprise.

 

Tagged under:

5 Comments

  • Jennifer Répondre

    Merci pour ces bons conseils !
    Il n’est pas toujours facile de trouver de belles images pour illustrer ses articles, mais j’utilise depuis quelques temps la base de All the Free Stock qui répertorie de nombreux sites proposant des images sous licence Creative Commons très belles, de très bonne qualité et très variées, et j’en suis très satisfaite !
    Pour le reste, je reste d’accord avec vous : du poids au nommage de l’image choisie, tout doit être propre (et ça n’est pas la partie qui prend le plus de temps ! ).

  • Xavier Répondre

    Bonjour et merci pour cet article !

    En terme de SEO, je pense qu’il faut bien retenir le renseignement de la balise alt trop souvent négligé.

    J’ajouterai également que certaines applications permettent de les enrichir tel que Thinglink et permettent ainsi de leur donner une dimension interactive.

    Et plus important que la taille des images, leur poids !
    Mon conseil : misez avant tout sur une compression de qualité afin d’obtenir un bon rendu tout en permettant un affichage plus rapide pour l’internaute.
    Mon outil de prédilection pour cela : https://tinyjpg.com/ simple, rapide, efficace et gratuit !

  • Scepticus Répondre

    Bonjour,
    Désolé, mais cet article ne sert à rien.
    Faut-il privilégier un format (bmp, jpg, png, gif….) ? Comment faut-il remplir la balise alt ? Y a-t-il besoin d’indiquer la balise title ? Y a-t-il des longueurs recommandées ? Quel peut être l’impact sur le référencement de citer l’auteur de la photo avec un ou plusieurs liens, comme c’est souvent le cas avec les photos libres de droit ?
    ……
    Il y a pas mal de questions que votre article aurait pu soulever, plutôt que d’enfoncer des portes ouvertes qui ne seront utiles que pour des débutants. Vu le titre, bel exemple de clickbaiting quand même, bravo 🙂

    • Referenceur.be Répondre

      Bonjour Scepticus,

      Nous vous remercions pour votre remarque et votre commentaire. C’est vrai que l’article aurait pu aller plus loin sur la question mais il s’adresse principalement aux débutants qui recherchent des informations de base en SEO. Nous prenons cependant votre remarque en considération et nous ne manquerons pas de vous prévenir lorsqu’un article de fonds sera rédigé sur le sujet 😉

  • x5francois Répondre

    Bonjour, si je peux me permettre : je porte à votre connaissance mon site d’images en haute résolution gratuites, utilisables aussi pour un usage commercial à condition de citer la source et de faire un lien pour un usage en ligne.
    Il y a presque 600 fichiers actuellement, je passe mes week-ends à en ajouter.

Leave a Reply

Your email address will not be published.