Curation de contenu et SEO : une mauvaise combinaison?

 

Curation de contenu et SEO : une mauvaise combinaison?Alors que Google essaie de nous pousser à créer toujours plus de contenus à haute valeur ajoutée, certains sites continuent de chercher des moyens faciles pour publier des contenus et amener leur site vers les premières positions des résultats de recherche.

Parmi les méthodes utilisées régulièrement, on trouve la curation de contenu (provenant de l’anglais « content curation » qui consiste en une pratique visant à sélectionner et à partager les contenus les plus pertinents du web sur un sujet). Mais si cette méthode d’agrégation d’actualités peut s’avérer payante en référencement, les risques existent également.

Dans un article paru sur Searchengineland ce weekend (dont vous trouverez la version originale ici), Eric Enge met en évidence qu’il existe deux formes de curation de contenu qui peuvent être utiles aux utilisateurs. Il s’agit du fait de publier une liste des liens des dernières actualités ou de créer des pages recensant les meilleures ressources que l’on peut trouver sur un sujet particulier.

Ce que Google en pense

Même si on sait que les vidéos de Matt Cutts n’aident pas toujours les webmasters et référenceurs à cause de la manie du chef de l’équipe anti-spam de Google de toujours dire les choses à moitié, il s’avère utile de connaitre la position de Google concernant la curation de contenu. Dans la vidéo ci-dessous, Matt Cutts répond à cette question d’un internaute :

« Many sites have a press release section, or a news section that re-post relevant articles. Since it’s all duplicate content, would they be better off removing these sections even with plenty of other unique content? ».

Autrement dit, cet internaute demande à Cutts « s’il est intéressant d’avoir une section au sein de son site internet qui republie des articles d’autres sites ? »

A cette question, Matt Cutts répond qu’il est préférable de supprimer cette section du site internet, et ce même s’il s’agit de contenu unique et pertinent (des actus ou des communiqués de presse). Mais Matt Cutts fait tout le même une distinction entre les sites de différentes qualité. Eric Enge a repris cette distinction sous un graphique remodelé appelé « Content Curation Spectrum ».

content-curation-spectrum

Ainsi, en suivant ce graphique, Matt Cutts indique que la curation de contenu n’aura aucun risque avec des sites comme le New York Times et d’autres médias renommés car il est difficile d’y entrer en vertu de leur processus éditorial fort. Cependant, si on décide de faire de la curation de contenu de manière automatique, sans point de vue éditorial, cela risque de poser des problèmes de visibilité et de référencement au site web.

Le postulat d’Eric Enge

Pour Eric Enge, rédacteur sur Searchenginewatch et président de Stone Temple Consulting, le but premier de Google consiste à augmenter la qualité de son produit. Or il s’avère que Google offre déjà une liste de contenu curé : son moteur de recherche. En effet, selon Eric Enge, Google propose déjà de la curation de contenu grâce à une quantité gigantesque d’articles et à un algorithme qui fonctionne très précisément. Du coup, les chances que votre curation de contenu soit meilleure que celle produite par Google sont quasi nulles (en tout cas aux yeux de Google).

En d’autres termes, selon Eric Enge, que les informations soient choisies manuellement ou automatiquement, elles n’offrent pas vraiment de valeur ajoutée aux internautes par rapport à ce qu’ils pourraient trouver dans les résultats des moteurs de recherche. Evidemment, les experts d’un domaine pourront toujours proposer une meilleure liste que Google mais la question n’est pas là. Selon Eric Enge, la question est plutôt de savoir comment Google pourra détecter cette valeur ajoutée ? Car si Google ne détecte pas de plus-value, il y a peu de chance que le moteur de recherche mette ces informations en évidence.

Une plus grande notoriété

Si faire de la curation de contenu sur son site web peut s’avérer risqué comme l’explique Eric Enge, utiliser des produits comme Scoop.it, Pearltrees ou Paper.li peut s’avérer très utile pour gagner en notoriété.

En effet, en proposant des informations les plus pertinentes d’un domaine bien précis et en écartant tout le bruit que vous ne jugez pas opportun, vous serez considéré comme un spécialiste dans votre domaine, créerez peut-être un certain engouement à travers votre nom ou votre marque et vous pourrez ainsi éventuellement gagner quelques clients potentiels grâce à cette technique.

En conclusion

Pour conclure, nous mettrons en évidence le fait que la curation de contenu peut s’avérer très intéressante pour les spécialistes d’un domaine qui souhaitent offrir une veille des actualités qui paraissent sur le web car cela peut offrir une belle visibilité aux articles. Cependant, en termes de SEO et de positionnement dans les moteurs de recherche, offrir des articles dupliqués ou de mauvaises qualité sur son site web peut s’avérer très dangereux pour celui-ci.

2 réflexions au sujet de « Curation de contenu et SEO : une mauvaise combinaison? »

  1. Stumbleupon est un exemple probant de contenu sélectionné à la main et qui offre des contenus de qualité et donc avec une vraie valeur ajoutée, mais pour revenir au cœur du sujet, si le termes curation est effectivement utilisé comme « prendre le contenu des autres pour le mettre chez soi » alors il faut effectivement l’appeler « duplicate content », bon article en tout cas.
    Baechel Nicolas Articles récents..Meyou.fr prépare sa nouvelle version !My Profile

  2. La curation dans son principe de simple relai peut avoir sa place sur les réseaux sociaux, avec un objectif de viralité.

    En revanche je suis d’accord sur le fait que le seule but de pomper un contenu pour offrir une visibilité rend le concept médiocre.

    Par exemple, sur le projet AvecMonCafé, l’une des valeurs de la curation réside dans la sélection intelligente et utile parmi les nombreux contenus sur Internet. Il sert un objectif de gain de temps pour une veille thématique.
    Adrien Articles récents..Coming soon…My Profile

Les commentaires sont fermés.