Rachat de LinkedIn par Microsoft : quelles conséquences?

La nouvelle vient de tomber : Microsoft Corporation, la multinationale américaine fondée par Bill Gates et Paul Allen s’apprête à racheter LinkedIn, le réseau social à destination des professionnels lancé en mai 2003 pour la somme astronomique de 26,2 milliards de dollars. Analysons cette transaction ainsi que les possibles répercussions qui pourraient en découler. 

Microsoft rachète LinkedIn

(De gauche à droite : Jeff Weiner, CEO de LinkedIn, Satya Nadella, CEO de Microsoft et Reid Hoffman, co-fondateur de LinkedIn)

Microsoft Corp. (Nasdaq: MSFT) and LinkedIn Corporation (NYSE: LNKD) on Monday announced they have entered into a definitive agreement under which Microsoft will acquire LinkedIn for $196 per share in an all-cash transaction valued at $26.2 billion, inclusive of LinkedIn’s net cash.

C’est en ces termes exacts que Microsoft a annoncé la nouvelle ce lundi 13 mai. Selon les dires du géant de l’informatique, cette transaction devrait être être finalisée dans le courant de cette année. En ce qui concerne l’avenir du réseau social, Microsoft se veut rassurant : « LinkedIn conservera sa marque, sa culture et son indépendance ».

Il est prévu que Jeff Weiner, l’actuel CEO de LinkedIn reste en poste et rapporte désormais directement à Satya Nadella, CEO de Microsoft. Microsoft assure que Reid Hoffman, président du conseil, co-fondateur et actionnaire majoritaire de LinkedIn ainsi que Jeff Weiner « soutiennent pleinement cette transaction ».

Jeff Weiner et Satya Nadella se sont confiés à travers une vidéo relayée par Microsoft, vidéo que vous pouvez retrouvez au bas de cet article. Le CEO de LinkedIn y explique ses ambitions : « à la manière dont nous avons changé la façon de connecter le monde à ses opportunités, cette collaboration avec Microsoft, cette combinaison entre leur cloud et le réseau de LinkedIn, nous donne les chances d’également changer la manière dont fonctionne le monde. » Jeff Weiner voit en cette union le « prochain chapitre de son histoire. »La combinaison des graphiques de Microsoft et de LinkedIn

Nous vous en parlons il y a peu, LinkedIn est un puissant réseau social à destination des professionnels. Ce dernier rassemble des centaines de millions de membres à travers le monde et affiche un pourcentage de croissance de 19%. S’il n’a pas le succès de Facebook, il n’en reste pas moins puissant.

En outre, sachez d’ailleurs qu’il s’agit du rachat le plus coûteux de l’histoire des médias sociaux, comme l’illustre le tweet ci-dessous.

Quelles répercussions pour les utilisateurs?

L’acquisition de LinkedIn confère à Microsoft une position de leader en ce qui concerne les données du monde professionnel. En combinant ces deux précieuses bases de données, il leur est désormais possible de cibler avec davantage de précision les besoins des utilisateurs.

Microsoft entend ajouter du social là où les utilisateurs en ont besoin. Le CEO de Microsoft ambitionne, par exemple, de créer un flux d’actualités LinkedIn susceptible d’envoyer des articles correspondant à ce sur quoi les utilisateurs travaillent ou encore de suggérer à ceux-ci de se mettre en relation avec divers experts pouvant aider ces derniers à accomplir une tâche ou l’autre.

Mais ce n’est pas tout… Certains y voient également une énorme opportunité pour le moteur de recherche Bing. En effet, Bing, propriété de Microsoft, se classe aujourd’hui encore loin derrière Google avec seulement 3,6% de part du marché mondial. Cette hégémonie pourrait être mise à mal par cette nouvelle transaction. Bing pourrait se placer comme le moteur de recherche de référence à destination des professionnels. Le service publicitaire de Microsoft pourrait également s’en voir avantagé grâce à la possibilité de piocher directement dans la base de données du réseau social. À voir…

Tagged under:

Leave a Reply

Your email address will not be published.