Penguin 2.0 : les éléments qui ont impacté les sites

 

google-penguin-mathsightIl y a quelques mois, aux alentours du 23 mai 2013, Matt Cutts annonçait la sortie de Penguin 2.0, une mise à jour importante de l’algorithme de Google qui devait toucher environ 2,3% des requêtes anglophones.

Comme on a pu le lire un peu partout sur les forums et les blogs francophones, nous n’avons pas été épargné par cette mise à jour et beaucoup de sites francophones ont également perdu des positions sur le moteur de recherche. Ainsi, certains ont vu leur trafic chuter de façon brutale.

Cependant, ce que Matt Cutts et Google ont dit à l’époque n’était pas suffisamment clair aux yeux de MathSight, une entreprise technologique basée au Royaume-Uni. C’est la raison pour laquelle cette société a décidé de déconstruire la mise à jour de Penguin 2.0 afin de comprendre pourquoi les sites ont gagné ou perdu du trafic.

Dans cette étude, MathSight explique que Penguin concernait essentiellement le faible degré de lisibilité du contenu des sites web. En outre, les experts expliquent qu’ils ont été capable de découvrir (à 95%) les facteurs ciblés par Penguin, c’est-à-dire le contenu, les hyperliens, les ancres et les informations Meta.

Pour cette étude, MathSight a analysé des sites provenant de différents secteurs tels que le voyage, les cadeaux, les bijoux, les applications mobiles, etc. Après avoir étudié ces sites internet, Andreas Voniatis, directeur général de MathSight, a déclaré que l’étude avait abouti « à des preuves empiriques des tendances révélées à propos de Penguin sans a priori ou préjugés ». Voilà qui devrait donc nous aider à vous plus clairement ce que Google Penguin a eu comme impact sur différentes sortes de sites web.

Cas concrets

Dans l’étude que MathSight nous présente, 3 types de sites ont été étudié. Nous vous proposons ci-dessous les éléments qui ont été impactés par Penguin 2.0 pour deux des sites étudiés par la société britannique. Le premier graphique concerne un site de vente d’application mobile et le deuxième concerne un site de vente en ligne de montres.

mathsight-penguin-2-impact

mathsight-penguin-2-impact-1

Conclusions

Ce qu’on peut conclure de ces deux graphiques est que les sites ne semblent pas avoir été impactés de la même manière suivant leur domaine et leur secteur. En effet, on remarque par exemple que les ancres de texte ont été punies pour le premier site alors que cela a été récompensé pour le deuxième site.

Malgré cela, MathSight tire quelques conclusions à propos de ces recherches :

  • Les « rare words » dans le corps du texte sont généralement récompensés. C’est donc une bonne idée que d’élever son niveau d’écriture d’après MathSight;
  • Utiliser plus de titres semble également récompensé et les mots peu commun donnent également un avantage;
  • En fonction du site, la présence et la longueur de la Meta description et la taille des ancres sont généralement récompensées.

Notons également que Searchenginewatch a demandé à Andreas Voniatis ce que les spécialistes du SEO pouvait retenir de tout cela. Ce dernier a répondu qu’il « s’agissait d’éléments « techniques » et que cela ne remplace pas un référencement de qualité ni le travail d’un spécialiste expérimenté. Si l’analyse peut déconstruire mathématiquement l’algorithme du moteur de recherche avec des données empiriques, elle ne peut pas en déterminer la raison exacte ».

En d’autres termes, il s’agit plus d’une aide permettant de comprendre la mise à jour de Penguin que de réels moyens d’améliorer le référencement naturel des sites web.

Tagged under:

Leave a Reply

Your email address will not be published.