Les parts de marché des moteurs de recherche (Octobre 2013)

 

 google-bing-yahoo-logosTous les mois, le célèbre fournisseur de données statistiques ComScore publie les chiffres concernant les parts de marché des moteurs de recherche aux Etats-Unis. En général, ce marché largement dominé par Google est assez stable mais il reste intéressant d’analyser l’évolution des moteurs sur plusieurs mois pour tenter de relever certaines tendances.

Pour le mois d’octobre 2013 (et par rapport au mois de septembre), on remarque que Google stagne à 66,9%, que Bing gagne un peu en parts de marché avec 0,1% supplémentaire et atteint 18,1% et que Yahoo perd quant à lui 0,2% pour tomber à 11,1%.

Sur un mois, il est assez compliqué de tirer des conclusions mais c’est possible sur de plus longues périodes. Analysons donc l’évolution de ces parts de marché depuis le mois de mars 2013.

  Mars 2013 Juin 2013 Octobre 2013
Sites de Google 67,1% 66,7% 66,9%
Sites de Microsoft (Bing) 16,9% 17,9% 18,1%
Sites de Yahoo 11,8% 11,4% 11,1%
Ask Network 2,7% 2,7% 2,6%
AOL Inc. 1,6% 1,3% 1,3%

Comme on peut le voir sur ce tableau qui reprend les pourcentages de parts de marché sur les derniers mois, on remarque que Google est en légère baisse malgré une hégémonie assez flagrante. Derrière ce mastodonte, seul Bing semble être en mesure de rivaliser sur le long terme puisqu’il parvient à grappiller des parts de marché mois après mois.

A l’inverse, Yahoo, Ask et AOL semblent un peu largués et on voit mal comment ils pourraient inverser la tendance.

Pour agrémenter vos lectures concernant cette concurrence au sein des moteurs de recherche, n’hésitez pas à lire cet article d’Abondance concernant l’avenir de Google ainsi que notre article qui pose la question de savoir si Bing dépassera un jour Google.

Et pour le mobile ?

Au niveau du mobile, les statistiques ne sont pas identiques et Google y domine encore plus le marché américain.

En effet, selon StatCounter Google représenterait 88,1% du marché américain, loin devant Yahoo (8,1%), Bing (3,4%) et tous les autres réunis (0,4%).

 

Tagged under:

Leave a Reply

Your email address will not be published.