Mise à jour de l’algorithme Page Layout de Google

 

google-page-layoutC’est à nouveau à travers un tweet publié par Matt Cutts que Google a annoncé avoir effectué une mise à jour du filtre de nettoyage « Page Layout« . Le but de cette mise à jour consiste à pénaliser les pages web qui contiennent trop de publicité ou dont les publicités sont gênantes pour les internautes.

Matt Cutts a tweeté ce lundi que Google avait effectué cette mise à jour au début du mois de février. Cette dernière devrait avoir été ressentie à travers le monde dès le 6 février.

Voici le tweet de Matt Cutts :

Cela faisait quelques semaines, voire quelques mois, qu’on n’avait plus entendu parler de mises à jour de la part de Google alors que les SERP ont connu pas mal de mouvements ces dernières semaines si on en croit les propos tenus par les webmasters sur différents forums.

L’outil d’analyse de l’activité dans les SERP Algoroo démontre d’ailleurs bien que depuis le mois de janvier, les SERP ont tendance à connaitre pas mal de changements.

3ème mise à jour du genre

Cette mise à jour serait la troisième du genre à être déployée par Google. La seule différence avec les deux précédentes est qu’on ne connait pas la portée de cette mise à jour.

Voici le résumé de ces mises à jour :

  • 1ère mise à jour Page Layout : 19 janvier 2012 : moins de 1% des recherches anglophones impactées;
  • 2e mise à jour Page Layout : 9 octobre 2012 : 0,7% des recherches anglophones impactées;
  • 3ème mise à jour Page Layout : 6 février 2014 : impact non communiqué.

Dans un article publié lors de la première mise à jour Page Layout, Google indique en quoi concerne cet algorithme dont on parle beaucoup moins régulièrement que Panda ou Penguin.

Voici ce que Google explique dans cet article : « As we’ve mentioned previously, we’ve heard complaints from users that if they click on a result and it’s difficult to find the actual content, they aren’t happy with the experience. Rather than scrolling down the page past a slew of ads, users want to see content right away. So sites that don’t have much content “above-the-fold” can be affected by this change. »

En d’autres mots, Google indique que trop de pub peut avoir un impact important sur l’expérience de l’internaute. En effet, celui-ci préfère voir directement le contenu utile que de devoir scroller les pages pour voir autre chose que de la publicité. Du coup, les sites qui n’ont pas beaucoup de contenu au-dessus de la ligne de flottaison peuvent être affectés.

Si nous n’avons pas entendu beaucoup de plaintes concernant cette mise à jour ces derniers jours, il se pourrait que vous ayez des sites qui ont été impactés ? Si oui, n’hésitez pas à nous contacter pour des informations supplémentaires 😉

Source

Tagged under:

7 Comments

  • Sylvain Richard Répondre

    Je ne sais pas ce que Google fera un jour, mais moi, s’il y a bien un truc qui me pousse à quitter un site, c’est la série :
    – Voulez-vous télécharger notre application ?
    – Devenez fan de notre page facebook
    – inscrivez-vous à notre newsletter
    Et quand vous avez survécu à tout cela, vous devez encore attendre 10 secondes pour avoir le droit de fermer cette p*tain de vidéo qui occupe tout l’écran avant de lire enfin l’article tant convoité 🙂

  • SEO - FWD Répondre

    Bonjour,
    Merci pour l’information. Bien sûr que trop de publicités ennuie les visiteurs. Ils n’arrivent pas à joindre tout de suite ce qu’ils cherchent à cause des fenêtres pop-up etc.

  • Antoine Répondre

    Nous sommes bien d’accord Sylvain. Il n’y a rien de pire que ces interférences publicitaires sur les sites web mais quand est-ce que Google se concentrera là-dessus ? Impossible à dire…

  • Guillaume Répondre

    Y a quand même quelque chose de très étrange dans cette maj. Alors ok ! derrière on se rend compte que c’est surtout pour faire mal au site « MFA » mais Google est le premier à conseiller à ses éditeurs de foutre des publicités visibles et donc au dessus de la ligne de flottaison.

  • 256 couleurs Répondre

    Oui je suis d’accord avec vous et pourtant ce que je trouve bizarre est que Google est capable de désigner Spartoo site de confiance alors qu’il pratique lui même le :
    – inscrivez-vous à notre newsletter
    en affichage lightbox.

    Comme quoi…

    Du coup cette mise à jour pour moi est uniquement limité aux sites ultra border line de téléchargement + spyware

  • Adrien Répondre

    Tout à fait d’accord avec vous tous et c’est bien là le paradoxe avec cette mise à jour de Google puisqu’elle entend punir les sites contenants trop de pub mais lorsqu’on regarde une SERP, on se rend compte qu’il n’y a plus grand chose de naturel au-dessus de la ligne de flottaison…
    Du coup, nous pensons comme 256 couleurs : cette mise à jour ne s’adresserait qu’aux sites qui vont vraiment trop loin !

  • Shiva Répondre

    A ben voila… je cherchais le 12 février ce qu’il y avait eu, ben maintenant je sais…
    Sauf que je prends la tête depuis 2013 avec Google, car j’ai d’un côté le service pub qui me dit : fait ça, rajoute une en haut, change le format, 3 en lignes de vue. Et après je prends une pénalité ? Faudrait se mettra d’accord.
    Début 2013 j’avais eu le même soucis avec le service pub et les couleurs de fond, je les ai écouté, et puis 48h courrier avec avertissement de ban …
    Deg ….

Leave a Reply

Your email address will not be published.