Matt Cutts quitte Google (pour quelques mois) et annonce des pénalités en Pologne

 

matt-cutts-ecommerce-produit-rupture-stockMatt Cutts a décidé de prendre un long break après une bonne quinzaine d’années de travail au sein de l’équipe antispam de Google. Il a annoncé la nouvelle sur son blog : il part la semaine prochaine et devrait revenir vers le mois d’octobre.

Pour les plus novices d’entre vous qui ne connaissent pas Matt Cutts, il faut savoir qu’il s’agit du chef de l’équipe antispam de Google, celui qui tweete lorsqu’une mise à jour est déployée, quand des sanctions sont prises ou lorsque des vidéos de conseils sont publiées sur Youtube.

Dans l’article qu’il a publié hier sur son blog, Matt Cutts explique qu’il va partir pour trois mois afin de profiter de sa vie de famille. Durant cette période, il ne sera plus disponible pour les webmasters et tous ses mails seront redirigés vers les membres de la webspam team (qui risquent de s’amuser à lire tous ces mails…).

Si Matt Cutts s’en va, aucun remplaçant n’a été nommé pour lui succéder durant cette période. Difficile donc de dire qui rendra publiques les informations concernant les futures mises à jour de Google. Car ce n’est pas parce que Matt Cutts s’en va pour quelques mois que Google ne continuera pas à rechercher des améliorations pour son moteur de recherche.

Matt Cutts le dit lui-même : « Thanks to a deep bench of smart engineers and spam fighters, the webspam team is in more-than-capable hands. Seriously, they’re much better at spam fighting than I am, so don’t worry on that score ».

Des sites pénalisés en Pologne

Après avoir annoncé au mois de février que des réseaux de liens avaient été pénalisés en Pologne, Google a annoncé avoir visé deux autres réseaux de liens hier (jeudi 3 juillet).

C’est d’abord Karolina Kruszynska, une spam fighter, qui a annoncé la nouvelle sur Twitter en réponse à Barry Schwartz :

Ensuite, avant de partir en vacances, Matt Cutts a également pris le temps de répondre à un internaute que Google avait pénalisé des réseaux de liens polonais :

Tagged under:

1 Comment

  • AnonymeRépondre

    Bonjour,

    Ce n’est pas la première fois que Google pénalise des sites en Pologne. En février dernier, il avait déjà sanctionné deux réseaux de liens factices dans ce pays. Et on dirait bien que Google n’a pas encore fini de passer au crible les sites en Pologne. On pourrait encore s’attendre à de nouvelles pénalités.

Leave a Reply

Your email address will not be published.