Matt Cutts : Comment éviter d’acheter un nom de domaine spammy ?

 

matt-cutts-nom-de-domaine-spammyMatt Cutts, la personnalité la plus connue dans le monde du référencement en tant que chef de l’équipe antispam de Google, a récemment publié une nouvelle vidéo d’aide aux webmasters sur la chaîne Youtube de Google Webmasters.

Dans cette nouvelle vidéo, le chef de la webspam team donne quelques astuces aux webmasters qui souhaiteraient acheter un nouveau nom de domaine afin d’éviter d’en acheter un qui a précédemment été spammé et/ou pénalisé par le moteur de recherche.

La question originale à laquelle répond Matt Cutts est posée par Wally. La voici :

« How can we check to see if a domain (bought from a registrar) was previously in trouble with Google ? I recently bought, and unbeknownst to me that domain isn’t being indexed and I’ve had to do a reconsideration request. How could I have prevented ? »

En français, on pourrait traduire cette question par « Comment peut-on vérifier qu’un nom de domaine (acheté chez un registrar) n’a pas eu des problèmes avec Google dans le passé ? ». En effet, la personne qui pose la question a récemment acheté un nom de domaine mais a dû effectuer une demande de reconsidération pour être indexé dans le moteur de recherche.

Pour répondre à cette question, Matt Cutts explique qu’il y a plusieurs façons d’obtenir des indices concernant le passé d’un site web.

Quatre étapes pour analyser un nom de domaine

Premièrement, effectuer une requête du type site:nomdedomaine.com sur Google permettra d’obtenir des renseignements particulièrement intéressants. En effet, si aucun résultat n’apparaît, c’est un premier mauvais signe…

Deuxièmement, Matt Cutts propose de rechercher le nom de domaine du site web sur Google. Cette recherche permettra d’avoir peut-être des informations via des discussions sur des forums, des commentaires ou encore d’autres indices concernant la réputation du site web.

Troisièmement, le futur acquérir pourra se servir du site archive.org afin de vérifier les précédentes versions du site internet et si elles ne contiennent pas de spam ou du contenu généré automatiquement.

Quatrièmement: si c’est possible, regarder les statistiques du site internet permettra également d’obtenir des informations pertinentes. Une baisse de trafic à une date bien précise pourra par exemple résulter d’une pénalité de Google dans un passé plus ou moins proche.

Conclusion

Pour Matt Cutts, si vous suivez ces quatre étapes d’analyse, vous pourrez très rapidement savoir si un nom de domaine a été précédemment utilisé dans le but de faire du spam et de manipuler les moteurs de recherche. Si c’est le cas, une demande de reconsidération devra être envoyée à Google (s’il s’agit d’une pénalité manuelle car, dans le cas contraire, il faudra attendre la mise à jour automatique de la pénalité).

Découvrez ci-dessous la vidéo originale de Matt Cutts :

Tagged under:

Leave a Reply

Your email address will not be published.