Matt Cutts : Comment un site web pénalisé peut-il retrouver sa visibilité ?

 

matt-cutts-penalite-site-webHier soir (lundi soir), le chef de l’équipe antispam de Google que vous connaissez certainement si vous lisez régulièrement nos actualités a publié une nouvelle vidéo d’aide aux webmasters sur la chaîne Youtube de Google (si vous n’êtes habitué à lire nos actus, n’hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire juste ici à droite ;)).

Dans cette vidéo, notre ami Matt Cutts répond à la question d’un internaute qui suit apparemment les actualités du référencement puisqu’il mentionne le cas Interflora, un cas spécifique de pénalité de Google dont nous vous avions parlé au mois de mars de cette année (pour rappel, Interflora a été pénalisé pendant seulement 11 jours pour avoir acheté des liens).

Voici la question posée par cet internaute provenant de Manchester, en Grande-Bretagne :

How did Interflora turns their ban in 11 days? Can you explain what kind of penalty they had, how did they fix it, as some of us spent months try to clean things up after an unclear GWT notification.

Pour la traduction, l’internaute demande à Matt Cutts comment Interflora a pu retrouver son positionnement aussi rapidement (11 jours), quelle était la pénalité que le site a eu et comment ont-il fait pour la nettoyer ?

Matt Cutts commence sa réponse en expliquant qu’il n’aime pas parler de cas spécifiques mais que Google préfère prendre des cas généraux pour expliquer ses méthodes (tiens donc). Il rappelle donc dans cette vidéo que l’achat de liens est une violation des guidelines de Google et que plus les robots de Google voient ce type de liens, plus les actions sont sévères.

Matt Cutts explique donc que s’il est avéré qu’une entreprise a acheté des liens durant une certaine période de temps, il est bon de supprimer tous les liens pénalisants réalisés pendant ce laps de temps. Si Google remarque qu’une action importante a été réalisée pour détruire tous les liens négatifs, le moteur de recherche pourra faire marche arrière.

Cette pratique consistant à désavouer tous les liens effectués pendant un certain laps de temps n’est pas recommandé à tous les sites d’après Matt Cutts mais si on veut nettoyer son site de fond en comble, c’est certainement une pratique qui sera bonne à mettre en place.

Enfin, un dernier conseil que Matt Cutts donne aux internautes qui se trouvent dans cette situation est de désavouer les liens au niveau du nom de domaine plutôt que de désavouer chaque lien à la fois.

Voici la vidéo complète de Matt Cutts :

Tagged under:

2 Comments

  • LIJE Répondre

    Bon ben je met mon article à la corbeille et je commente le tiens à la place 😛
    J’ai vu la vidéo hier soir et je m’appétais aussi à faire un petit transcript.

    Quoi qu’il en soit, j’aurais préféré que Matt donne plus de détails spécifiques au cas d’Interflora plutôt que des conseils plus génériques, qu’il a d’ailleurs déjà donné dans de précédentes vidéos…

  • Adrien Répondre

    Désolé Jérôme 🙂

    C’est vrai qu’on aurait préféré que Matt Cutts insiste plus sur le cas spécifique d’Interflora mais ce n’est pas vraiment une surprise qu’il ne le fasse pas. On ne le changera pas 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published.