Pourquoi Google veut connaître les petits sites mal classés ?

 

Pourquoi Google veut connaître les petits sites mal classés ?Vendredi dernier, nous vous expliquions dans un article (que vous pouvez retrouver ici) que Google proposait désormais une sorte de formulaire permettant aux petits sites mal positionnés de faire savoir à Google qu’ils méritaient une meilleure visibilité sur le moteur de recherche.

En effet, dans un tweet envoyé la semaine dernière par Matt Cutts, chef de l’équipe antispam du moteur de recherche, Google proposait un formulaire dans lequel les propriétaires de petits sites web pouvaient (et peuvent toujours) expliquer pourquoi leur site devrait être mieux positionné sur le moteur le plus important de la planète et la raison pour laquelle ce site devrait dépasser les sites qui sont actuellement devant lui.

Voici le message que Google laisse sur le formulaire en ligne :

Google would like to hear feedback about small but high-quality websites that could do better in our search results. To be clear, we’re just collecting feedback at this point; for example, don’t expect this survey to affect any site’s ranking

Pour faire simple, ce message signifie que Google veut obtenir le feedback des petits sites web de haute qualité qui pourraient mieux se positionner dans les résultats de recherche. Mais Google ajoute aussi qu’il ne faut pas attendre de voir des changements dans les résultats de recherche suite à cette action car il s’agit juste de collecter les feedbacks.

Que cherche Google à travers ce formulaire ?

Suite à ce tweet, on peut se poser une question légitime : qu’est-ce que cherche Google à travers ces soumissions ? Selon Matt Cutts, un ces ingénieurs de Google voulait simplement « rechercher des exemples plus concrets de petits sites ».

Dans un autre tweet, Matt Cutts répond à un internaute en expliquant que Google est à la recherche de feedbacks d’un large éventail d’internautes car cet éventail sera plus concret qu’un groupe d’ingénieurs de Google assis à réfléchir et cette technique permettrait, toujours d’après Matt Cutts, « d’évaluer l’ampleur des choses » (« Assess the scope of things« ).

Pourquoi Google veut connaître les petits sites pas bien classés ?

Toujours sur Twitter, Matt Cutts a répondu à un twittos en lui expliquant qu’il s’agissait d’une envie d’un ingénieur de son équipe qui voulait regarder de plus près les problèmes de classement des petits sites. Cependant, il voulait plus de données pour étudier le problème et c’est pour cette raison que le formulaire a été créé.

En conclusion, si ce formulaire n’affectera pas directement le positionnement des sites internet qui ont soumis leur site internet à Google, il semble clair que l’ambition de Google est de se pencher sur la question du positionnement des petits sites web dans son moteur de recherche car ces derniers ont souvent des difficultés à se positionner par rapport à des sites bénéficiant d’une plus grande autorité.

Bizarrement, le lendemain de l’annonce faite par Matt Cutts, il semblerait que Google n’ait reçu que quelques centaines de demandes. Seriez-vous prêt à proposer le vôtre ? Et dans le cas contraire, pourquoi ne le feriez-vous pas ?

Source : Search Engine Watch

Tagged under:

11 Comments

  • DanRépondre

    C’est une perte de temps, Google ne donnera jamais ouvertement la manière de Ranker 😉

  • YvesRépondre

    Ca confirme bien que Google avantage les grosses enseignes dans ses résultats. C’est dommage car ca rélègue en seconde page des petits sites proposant souvent un produit de meilleur qualité que les grosses enseignes.

  • astuces mamieRépondre

    Le problème avec Google c’est qu’in ne sait jamais quoi penser… Le jour ou leur politique de comm sera plus transparente, on pourra enfin savoir ce qui est bon ou pas pour notre site. En attendant c’est du tâtonnement.
    Pour ma part, je ne propose pas mon site web !

  • Christian MélineRépondre

    La logique voudrait que les acteurs des pages 2 à 100 des SERP sur chaque mot-clé déboulent sur le formulaire pour réclamer une meilleure visibilité.
    Le problème est qu’après cette guerre psychologique que mène Google, qui va aller gober que leurs intentions sont saines??

  • tom@blogmoteurs.frRépondre

    A vrai dire, je m’étais posé la même question, pourquoi Google propose ce formulaire… probablement se rendent-ils comptent que les petits sites, au linking naturel, se font bouffer par les gros qui se placent sur n’importe quel domaine. Et que le spam a été autour du netlinking pendant longtemps, maintenant c’est au niveau du contenu… en tout cas j’attends la suite !

  • ThomasRépondre

    Moi je trouve que c’est plutôt bon signe.

    Pour une fois Google s’attaquerait-il à réhausser des sites mal positionnés plutôt que de tenter de couler ceux qui sont bien placés ?

    A voir …

  • AdrienRépondre

    @Yves : effectivement, cela montre que Google s’en rend compte et essaie de combattre cela…
    @astuce : vous le dites bien, « Le jour où… » 😉
    @Christian : pas grand monde à mon avis et c’est d’ailleurs pour ça qu’il n’y avait que quelques centaines d’envoi après deux jours.

  • FrankRépondre

    Personnellement, je suis très septique quant à l’utilisation de cette liste par Google. Et puis avoir nous avoir rendu complètement parano, Big G voudrait maintenant qu’on lui soumette nos « petits » sites mal positionnés, non merci 😀

  • Traffic Manager LilleRépondre

    Je ne vois vraiment pas où Matt Cutts, et plus globalement Google veut en venir avec ces déclarations.

    Je ne vois pas l’intérêt pour Big G de donner des points de bonus aux « petits sites ».
    Ou alors, c’est pour les inciter à se lancer sur Adwords. Les PME sont le nouveau coeur de bataille de Google.

  • Internetbusiness.frRépondre

    L’idée est intéressante mais je pense qu’il y a peu à en attendre ; j’ai du mal à imaginer la formule d’algo qui pourrait rendre justice à quelques sites mal classés par rapport à leur contenu… sans en impacter injustement d’autres.

    Une équipe humaine serait mieux placée pour faire le tri mais cela à un cout… or le référencement naturel ne rapporte rien à Google.

  • AdrienRépondre

    @Frank : Je crois que tu n’es pas le seul à être sceptique au vu des commentaires…
    @TrafficManagerLille : Si on prend les dires de Matt Cutts au pied de la lettre, c’est pour que Google comprenne pourquoi certains petits sites se classent mal et ce qui peut-être fait pour que cela change…
    @Internetbusiness : Peut-être qu’une justice humaine serait plus judicieuse. Mais je n’en suis pas certain. Il faudrait pour cela que tous les « contrôleurs » soit objectifs et aient les mêmes critères de sélection, ce qui ne me semble pas possible…

Leave a Reply

Your email address will not be published.