Etude : Le taux de clics (CTR) en fonction du site référent

 

Lorsque le propriétaire d’un site web souhaite augmenter sa présence en ligne, plusieurs solutions s’offrent à lui. Il y a le référencement naturel (SEO), la présence sur les médias sociaux, les campagnes e-mailing mais aussi le référencement publicitaire (bannières, campagnes AdWords, etc.) qui permettent de générer du trafic sur une page web bien particulière.

Une étude menée par Chikita (un réseau publicitaire sur le web) a été publiée mardi. Cette étude met en évidence que pour obtenir un meilleur taux de clics (CTR – le pourcentage entre le nombre de clics et le nombre d’affichage de la publicité), il ne faut pas seulement varier la taille et l’emplacement des annonces mais qu’il faut aussi tenir compte des sites web référents.

Pour réaliser cette étude, Chikita a étudié le taux de clics à travers son réseau personnel. Autrement dit, il ne s’agit pas d’une étude qui fournira des résultats universels mais qui donnera des indications assez précises à propos du taux de clics puisque l’étude a tout de même pris en compte des dizaines de millions d’impressions publicitaires parues entre le 1er et le 10 octobre 2013.

Dans le tableau ci-dessous, on remarque les différentes sources de trafic pour le réseau de Chikita :

chikita-ctr

Comme on peut le voir sur le graphique ci-dessous, le trafic en provenance des moteurs de recherche ont un CTR supérieur par rapport aux autres sources de trafic.

Si on va encore un peu plus loin, on remarque que ce sont les utilisateurs en provenance d’Ask.com qui ont le plus haut CTR devant ceux provenant de Bing, de Yahoo et de Google.

Cela peut paraître surprenant et c’est pour cette raison que les rédacteurs sur Searchenginewatch ont demandé à Mahima Badsra, principale auteur du rapport, ses impressions. Cette dernière a indiqué que « les données précises de la base des utilisateurs de Ask.com n’étaient pas claires et qu’il est raisonnable de penser que les utilisateurs moins avertis utilisent plus Ask.com.

Enfin, comme on le voit sur le graphique ci-dessous, il faut nuancer l’avantage d’Ask.com puisque ce moteur de recherche ne représente que 2% des parts de marché des moteurs aux USA !

chikita-ctr-north-america

Tagged under:

Leave a Reply

Your email address will not be published.