Etude : Le HTTPS n’offre aucun avantage dans les résultats de Google (pour le moment)

 

Au cours du mois d’août de cette année, Google annonçait qu’un coup de pouce serait donné aux sites web en HTTPS (vous pouvez découvrir le dossier complet sur Webrankinfo notamment). Toutefois, si l’intégration de l’HTTPS comme facteur de ranking a été officialisée par le moteur de recherche, une étude réalisée par SearchMetrics dévoile aujourd’hui qu’aucune amélioration n’est visible après la migration d’un site en HTTPS.

searchmetrics-logoPrès d’un mois après l’annonce de Google selon laquelle le HTTPS faisait officiellement partie des critères de ranking du moteur de recherche, SearchMetrics annonce qu’aucune donnée ne prouve, pour le moment, que le HTTPS à une incidence sur les SERP.

Voici ce qu’explique Marcus Tober dans son analyse :

In a nutshell: No relationships have been discernible to date from the data analyzed by us between HTTPS and rankings nor are there any differences between HTTP and HTTPS. In my opinion therefore, Google has not yet rolled out this ranking factor – and/or this factor only affects such a small section of the index to date that it was not possible to identify it with our data.

En résumé, Marcus Tober explique que les résultats examinés ne montrent aucune différence entre un site en HTTP et un site en HTTPS. Toujours d’après lui, cette absence d’impact s’expliquerait tout simplement par le fait que Google n’aurait pas encore déployé ce facteur de ranking au sein de son algorithme. Autre possibilité : le facteur de ranking serait actuellement testé à très petite échelle ce qui rend toute analyse impossible…

Le graphique ci-dessous démontre qu’il n’y a pas vraiment d’amélioration du classement entre un site en HTTP et un site en HTTPS :

http-vs-https-searchmetrics

Sur Search Engine Land, Barry Schwartz explique qu’il a également fait migrer deux sites internet vers le HTTPS depuis que Google l’a officialisé comme facteur de ranking. Résultat : Aucun.

Seule bonne nouvelle : la migration d’un site de HTTP en HTTPS ne devrait pas impacter négativement vos positionnements sur Google (encore heureux, a-t-on envie de dire…). Evidemment, un certain impact pourrait commencer à être visible au fil de temps si jamais, comme le pense Marcus Tober, Google n’a pas encore complètement déployé ce facteur de ranking.

Enfin, notons pour conclure qui Google disait lui-même dans son annonce que ce facteur de ranking serait « très léger ». Ne vous attendez donc pas à gagner 10 places sur un mot clé concurrentiel en faisant passer votre site web de HTTP à HTTPS 😉

Tagged under:

3 Comments

  • StéphaneRépondre

    Google a dit que le https favorisait le SEO. On ne peut que le croire mais le prouver c’est plus dur. Google a aussi dit que l’authorship aidait au référencement il y a un certains temps. Cela a plutôt bien fonctionné. Alors peut-être que l’algo ne s’est pas encore bien mis à jour en tenant compte de ce critère mais s’il l’est, c’est sûrement sur du long terme que l’on va voir si il y a un réel impact.

  • Mathieu ChartierRépondre

    Je trouve cela un peu dommage de faire des tests à ce sujet dès maintenant. Peut-être suis-je idiot (c’est une option ! :D) mais cela me semble légèrement présomptueux ?

    D’une part, Google a indiqué que l’impact était minime, donc rien que là dessus, ça explique pourquoi on ne gagnera pas plein de places juste grâce à ça…
    D’autre part, l’HTTPS n’est qu’un facteur parmi tous les autres et faire des tests probants devient de plus en plus difficiles, je dirais même qu’ils sont presque tous faussés car aucun test n’est parfait.
    Enfin, le critère étant tout récent, il faut laisser le temps à l’algorithme de crawler à nouveau les pages, les sites complets même et de recalculer la valeur moyenne de chacune des pages pour les positionner comme bon lui semble…

    En gros, l’étude me paraît totalement faussée et ne prouve malheureusement pas grand chose. Je suis un peu sévère et je m’en excuse mais là, je trouve que ça fait presque racoleur alors qu’au fond, ça n’amuse pas Google d’officialiser un critère si c’est pour mentir (autant ne rien dire dans ce cas, et c’est que la firme fait de mieux en général). 😀

  • ProximacreativeRépondre

    Oui oui et l’équipe AdWords conseil de ne pas le faire 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published.