Etude AdWords : L’impact de la 4ème annonce sur le taux de clics

Synodiance a récemment réalisé une étude ayant pour but d’analyser l’impact du changement d’affichage des annonces AdWords sur Google. Depuis un peu plus de deux semaines, le moteur de recherche la plus influent de la planète affiche 4 annonces publicitaires avant les résultats naturels alors qu’il n’en affichait que 3 auparavant. Voici les résultats de l’étude relayée par le JDN.

Mi-février, Google a annoncé qu’il allait petit à petit supprimer les annonces publicitaires situées sur la droite des résultats de recherche et, surtout, ajouter une 4e annonce au-dessus des résultats naturels. Quel a été l’impact de ce changement ? C’est ce qu’a tenté d’analyser l’entreprise Synodiance.

Baisse du CTR pour le 1er résultat, hausse pour les 2, 3 et 4

Pour mener à bien cette étude, l’agence Synodiance a analysé les résultats de 520.000 impressions réalisées entre le 9 février et le 2 mars 2016. Les résultats montrent que l’ajout d’une quatrième annonce en « premium » affaiblit la 1ère position sur les requêtes « hors marque ». En effet, le taux de clics (CTR) de cette 1ère place passe de 12,47% à 11,45% après la modification de l’affichage de Google (soit une baisse de 8,23%).

Si la 1ère annonce a été affaiblie par cette modification de l’affichage, les positions 2, 3 et 4 ont vu leur taux de clics croître depuis le 18 février. Le CTR de l’annonce en 2e position est en effet passé de 5,09% à 5,38% (+5,71%), celui de la 3e annonce de 2,54% à 3,76% (+47,77%) et celui de l’annonce 4 de 0,99% à 2,92% (+194,88%) !

Etude AdWords : L'impact de la 4ème annonce sur le taux de clics

Au niveau du coût par clic (CPC), il ne semble pas y avoir d’évolution flagrante à l’heure d’aujourd’hui mais il faudra certainement attendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois, pour tirer des conclusions plus concrètes.

Tagged under:

Leave a Reply

Your email address will not be published.