Droit à l’oubli : Oui, Google mentionnera les suppressions

 

La semaine dernière, vous avez pu lire sur plusieurs blogs influents que Google proposait dorénavant un formulaire de droit à l’oubli (un formulaire créé suite à une décision de la Cour de Justice de l’Union européenne). Ce formulaire a pour objectif de permettre aux internautes européens de voir disparaître certaines informations personnelles et on apprend aujourd’hui que Google devrait faire apparaître les raisons de la suppression dans ses résultats de recherche.

Si vous suivez un peu les blogs qui traitent de l’actualité des moteurs de recherche comme Abondance ou CarrementPlus, vous avez certainement lu que Google avait lancé un formulaire de droit à l’oubli au début du mois de juin et qu’en un seul jour, il avait reçu pas moins de 12.000 demandes !

D’après la présentation du formulaire de droit à l’oubli, les utilisateurs européens ont le droit de demander à Google la suppression de certains résultats incluant leur nom dans le cas où ces derniers seraient inadéquats, non pertinents ou excessifs. Une fois la demande envoyée, Google évaluera celle-ci en essayant de trouver le juste équilibre entre le droit à l’information et la protection de la vie privée.

Google mentionnera les demandes de suppression

Le quotidien britannique The Guardian affirmait ce dimanche dans ses colonnes que Google pourra indiquer dans ses résultats de recherche que du contenu a été supprimé en vertu du droit à l’oubli. Ce type de procédé est déjà utilisé actuellement en matière de respect des droits d’auteur comme on le voit dans l’image ci-dessous :

google-droit-auteur

Concernant les demandes de suppression en vertu du droit à l’oubli, il est à peu près certain que les mentions apparaîtront dans un futur plus ou moins proche. Google a ainsi expliqué que cette mention apparaîtra quand les URLs seront supprimées du moteur de recherche d’une manière identique à celle dévoilée ci-dessus.

En d’autres mots, si vous effectuez une demande de suppression d’URL et qu’elle est approuvée par Google, l’URL disparaîtra mais n’importe qui regardant le bas de la page verra que vous avez introduit une demande de droit à l’oubli.

Source de l’image : Searchengineland

Droit à l’oubli : Oui, Google mentionnera les suppressions

Tagged under:

Leave a Reply

Your email address will not be published.