Dossier RankBrain: le nouvel élément de l’algorithme de Google

rankbrain-googleEn début de semaine, nous avons appris que Google utilisait un algorithme basé sur des méthodes d’intelligence artificielle et d’apprentissage automatique depuis le début de l’année 2015 dans le but de trier les résultats de recherche en fonction de leur pertinence. Mais que sait-on vraiment de RankBrain ? Voici quelques éléments de réponse.

Ces éléments de réponse proviennent de Bloomberg (qui a dévoilé l’info) et de SearchEngineLand (qui a reçu des informations en direct de Google).

RankBrain: c’est quoi ?

Concrètement, RankBrain est le nom donné par Google à un système d’intelligence artificielle et d’apprentissage automatique (machine-learning artificial intelligence system). RankBrain est utilisé pour offrir aux internautes des résultats pertinents. Une « très grande proportion » des résultats de recherche sont gérés par RankBrain.

L’apprentissage automatique (machine learning): c’est quoi ?

L’apprentissage automatique désigne un champ d’étude de l’intelligence artificielle qui permet à une machine (un ordinateur par exemple) de s’ordonner lui-même certaines tâches (plutôt que de se les voir demandées par un humain ou en suivant un programme détaillé). Les machines peuvent ainsi accomplir des tâches impossibles à remplir par des moyens algorithmiques plus classiques.

Qu’est-ce que l’intelligence artificielle ?

L’intelligence artificielle (souvent abrégée par I.A.) désigne la capacité d’un ordinateur à être aussi intelligent qu’un être humain (du moins pour acquérir des connaissances, établir de nouvelles connexions, etc.).

En ce qui concerne RankBrain, il semblerait que l’apprentissage automatique et l’intelligence artificielle soient presque synonymes.

RankBrain est-il le nouvel algorithme de recherche de Google ?

Non, RankBrain n’est pas un nouvel algorithme mais s’intègre plutôt dans l’algorithme global du moteur de recherche de Google. L’algorithme de Google s’appelle Hummingbird (nom donné au milieu de l’année 2013 par le moteur de recherche) et permet de trier des milliards de pages en fonction de leur pertinence.

Il semblerait donc que RankBrain fasse désormais partie de l’algorithme général Hummingbird. En effet, l’article de Bloomberg indique clairement que RankBrain ne gère pas toutes les recherches et qu’il ne s’agit que « d’un des signaux inclu dans l’algorithme pour déterminer les résultats qui apparaissent sur le moteur de recherche de Google ainsi que leur positionnement ».

Parmi les autres éléments qui font partie de l’algorithme général Hummingbird, on trouve des filtres antispam bien connus des spécialistes en référencement naturel comme Google Panda, Google Penguin ou Google Payday Loan, des éléments qui ont pour but d’améliorer la pertinence des résultats locaux (Google Pigeon), des éléments qui récompensent les sites mobile-friendly (Google Mobile-Friendly) ou encore des éléments qui visent à lutter contre la violation des droits d’auteur (Google Pirate).

Et le PageRank alors ?

Comme RankBrain, le PageRank fait partie de l’algorithme général de Google. Il s’agit d’un élément qui détermine la pertinence des pages en fonction des liens qui pointent vers elles.

PageRank est certainement l’élément le plus connu de l’algorithme de Google car c’est le premier nom que Google a donné à un élément de son algorithme. Cela date déjà de 1998.

RankBrain: le 3e critère de ranking le plus important ?

Si on en croit l’article de Bloomberg, cette affirmation est exacte. L’article cite Greg Corrado, un ingénieur travaillant chez Google:

« RankBrain is one of the « hundreds » of signals that go into an algorithm that determines what results appear on a Google search page and where they are ranked, Corrado said. In the few months it has been deployed, RankBrain has become the third-most important signal contributing to the result of a search query, he said ».

Conclusion

RankBrain est donc une énième surcouche de l’algorithme principal de Google, mais une surcouche particulièrement importante si on en croit les dires de son ingénieur, Greg Corrado.

Cette surcouche vise à analyser et à comprendre les contenus avec plus de pertinence. Cela peut paraître quelque peu inquiétant, mais cela signifie également que les contenus des sites web seront encore plus importants dans le futur.

Dossier RankBrain: le nouvel élément de l’algorithme de Google
5 - 1 vote

Tagged under:

Leave a Reply

Your email address will not be published.