Analyse : Faut-il partager plusieurs fois sa publication sur Twitter ?

 

Certains internautes ont une sainte horreur de ça alors que d’autres approuvent complètement cette technique qui consiste à partager plusieurs fois un article sur les médias sociaux. Au sein de la rédaction de notre agence de référencement, nous avons décidé d’utiliser cette technique sur Twitter et nous devons bien avouer qu’elle fonctionne particulièrement bien.

Nous avons donc décidé de nous appuyer sur un article paru au début du mois de décembre sur Search Engine Journal pour démontrer les avantages d’une telle pratique et nous avons mis en évidence trois raisons principales qui pourraient vous inciter à vous lancer dans cette stratégie.

1. Gagner du trafic sur votre site

La raison la plus évidente qui devrait vous pousser à partager plusieurs fois les mêmes infos sur les médias sociaux  réside dans le fait que cela vous permettra de générer plus de trafic sur votre blog ou site web. Pour le prouver, Tomasz Tunguz a fait une expérience concernant la recirculation du contenu sur Twitter afin de connaitre le nombre de personnes qui ont vu et partager sa publication. Dans l’image ci-dessous, on découvre le nombre de retweets qu’un article a eu lors de sa première, de sa deuxième et de sa troisième publication :

twitter-repartage

Chaque nouveau tweet a donc reçu au moins 75% du nombre de retweet du la première publication. En réalisant cette expérience, Tomasz Tunguz a remarqué que les publications qui avaient obtenu beaucoup de retweet lors de la première publication en obtenaient encore pas mal lors de nouveaux partages.

Buffer a effectué le même test lors de la publication d’un article. Voici ce qu’il en ressort :

twitter-repartage-buffer-1

twitter-repartage-buffer

twitter-repartage-buffer-2

2. Toucher plusieurs fuseaux horaires

Certains spécialistes des nouvelles technologies comme Guy Kawasaki publient les mêmes contenus à plusieurs reprises pour toucher différents fuseaux horaires dans le but d’augmenter son trafic. Voici ce qu’il a expliqué dans un entretien sur Hubspot :

The reason for repeated tweets is to maximize traffic and therefore advertising sales. I’ve found that each tweet gets approximately the same amount of clicktroughs. Why get 600 page views when you can get 2.400 ?

Pour toucher différentes zones, Guy Kawasaki a tendance a partager 4 fois ses publications sur Twitter. En faisant cela, on peut non-seulement toucher différents fuseaux horaires mais aussi atteindre les gens qui auront manqué votre première publication.

3. Atteindre de nouveaux followers

twitter-follower

Crédit : Beliked.com

L’auteure de l’article sur Search Engine Journal, Belle Beth Cooper, travaille chez Buffer et a remarqué au sein de sa rédaction que beaucoup d’anciens articles étaient encore pertinents plusieurs mois après avoir été publiés.

Autre élément que l’on remarque aussi sur Referenceur.be : lorsqu’une publication est partagée, le nombre de personnes qui nous suit sur les médias sociaux à tendance à augmenter. Autrement dit, si on republie un article rédigé il y a quelques mois mais qui est toujours pertinent, il est possible que certains de vos followers le voient pour la première fois.

Conclusion

Il est important de mettre en place une stratégie concernant le repartage de tweets sur le service de micro-blogging. Il n’y a pas de règles absolues et chacun doit effectuer ses propres expériences pour augmenter ses chances de toucher du monde et d’augmenter ses followers.

Pour avoir un aperçu des meilleurs moments pour publier vos tweets, nous pouvons vous conseiller de relire nos deux infographies sur le sujet (ici et, plus récemment, ici).

Il ne faut pas non plus hésiter à varier l’intitulé de l’article ainsi que les hashtags pour toucher un public plus large et augmenter la portée de vos publications mais attention aussi à ne pas saouler vos followers en polluant leurs fils d’actualité avec les mêmes articles !

Que vous soyez favorable à cette stratégie ou non, n’hésitez pas à nous le faire savoir dans les commentaires ci-dessous ;)

8 réflexions au sujet de « Analyse : Faut-il partager plusieurs fois sa publication sur Twitter ? »

  1. Intéressant les chiffres de buffer. Au final la 3ème salve est plus productive et apporte plus en terme d’échange social que la seconde.

    Pour l’histoire des fuseaux je pense pas qu’on en soit là en France sauf quelques grands potentiels.

  2. C’est certain que le critère des fuseaux horaires sont surtout intéressant pour les articles à portée internationale. Cependant, si on veut qu’un bon article rédigé en français soit vu au Quebec ou au Canada, il sera tout de même intéressant de prendre en compte la différence de fuseau horaire afin d’envoyer le tweet au moment le plus opportun !

  3. Ce qui agace, ce n’est pas forcément le partage multiple, c’est surtout quand ce partage est réalisé sur des articles trop anciens ou plus à jour.
    Au vu du nombre de tweets à suivre dans une journée, cela semble évident qu’on passe au travers de certains.

  4. Merci pour ce retour d’expérience !
    Personnellement, j’avoue être beaucoup moins intéressé par des contenus qui commencent à dater, même de quelques jours.
    Il se peut donc que je ne capte pas un tweet lors de sa première publication. Si je finis par le capter lors d’une seconde ou troisième publication, il se peut que je ne commence pas la lecture du contenu parce que le jour de publication affiché sur la page alors visitée date de quelques semaines.

  5. Bonjour,

    Pour ma part, j’étais initialement contre.
    Puis, par un pur hasard lié à une erreur de manip’ de ma part, je me suis rendu compte que cela pouvait fonctionner.

    J’ai donc fait un essai sur un moi, en remettant des articles datant de 6 à 12 mois, et si possible, encore d’actu.

    Résultat plus que probant. De fait, c’est une stratégie adoptée, à raison de 1 à 2 articles par jours sur une période de 30 jours.

    Ceci est a affiner selon le secteur de chacun, bien entendu.

  6. @Stéphane : c’est vrai : il faut faire attention à l’abus de repartage, notamment lorsqu’on partage des articles qui commencent à dater !

    @Stéphane Bureau : Je crois que c’est pareil pour beaucoup d’internautes et c’est pourquoi, de notre côté, nous privilégions la republication d’articles assez récents

    @Stef : Merci pour le retour d’expérience ;)

  7. En effet cette stratégie est très intéressante car tout le monde ne se connecte pas sur Twitter en même temps, ne serais-ce qu’en France ! Après, il faut arriver à bien doser l’espace entre chaque partage pour en effet ne pas soûler les followers…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>